DANE Guyane

Appel à projets « Hybridation de l’enseignement en lycées »

Cet appel à projets vise à doter les établissements publics et privés sous contrat d’équipements nécessaires à l’hybridation de l’enseignement et à en accompagner le déploiement.

L’hybridation des enseignements répond aux impératifs de généralisation du numérique éducatif dans les lycées suite à la crise sanitaire.

La situation sanitaire liée à la circulation de la COVID-19 contribue à une évolution du fonctionnement des établissements scolaires avec une augmentation de l’usage des outils numériques et le développement de pratiques pédagogiques numériques.
Au lycée, le cadre sanitaire peut imposer de réduire sensiblement le brassage et, par conséquent, le nombre d’élèves présents simultanément dans l’établissement, y compris pendant les temps d’enseignement. Les chefs d’établissements ont donc été invités à préparer, avec leurs équipes, un plan de continuité pédagogique pour adapter leur organisation aux contraintes sanitaires. Dans ce cadre, un enseignement hybride est mis en place. Il peut combiner des temps d’enseignement synchrones (cours communs aux élèves en présence et à distance), et des temps d’enseignement asynchrones en autonomie ou accompagnés.

Ce type d’organisation de l’enseignement, initialement lié à la COVID-19, pourra aussi être mis en place à l’avenir :

  • à destination d’élèves empêchés de suivre leur scolarité en établissement ;
  • pour des élèves éloignés géographiquement d’une formation à laquelle ils aspirent ;
  • pour organiser des projets inter-établissements, visites virtuelles d’espaces culturels, rencontres virtuelles avec des élèves d’autres pays, etc. ;
  • lors de crises sanitaires ou de catastrophes naturelles imposant la fermeture ponctuelle d’un établissement.

Le taux d’équipement des élèves en lycée, leur degré d’autonomie et leur relative maitrise des outils numériques permettent d’envisager de recourir plus facilement à l’hybridation des enseignements, sous réserve de veiller à l’équité d’accès et de maîtrise de ces outils par les élèves.
Dans ce but, l’État investit 20 millions d’euros à compter de 2021 dans le cadre du Plan de relance pour soutenir les projets pédagogiques de transformation numérique dans l’ensemble des lycées.

Sont éligibles au dispositif de financement :

  • ordinateurs équipés de webcams et micros ;
  • dispositifs de captation sonore ;
  • caméras déportées ;
  • visualiseurs permettant de diffuser aux élèves (en présence ou à distance) un document, une expérience, ou une activité ;
  • matériels de vidéo-projection ou de visualisation collective, éventuellement interactifs ;
  • systèmes de pilotage des matériels installés ;
  • extension des services numériques proposés aux établissements ;
  • services de visio-conférence (y compris via l’ENT) ;
  • solutions de classe virtuelle ;
  • prestations d’accompagnement à la prise en main des équipements, services et ressources déployés.

En pièces jointes :

  • Le cadre d’intervention de la mesure "Hybridation de l’enseignement au lycée"
  • La fiche à compléter pour candidater

Eduscol






Suivez-nous, s’informer, rechercher…

Twitter Contacts Annuaire Rectorat La Lettre d'Informations Moteur recherche Education



©2021 Académie de la Guyane - Tous droits réservés |