Guyane Connectée : Combler les écarts

mercredi 11 octobre 2023 , par Guillaume Allemann

 Le projet

L’objectif du projet Guyane connecté est d’apporter un enseignement de qualité aux élèves qui résident dans les écarts du territoire guyanais et dont l’entrée au collège engendre une rupture avec l’environnement familial et culturel.
Cette opération est soutenue par l’Etat dans le cadre du dispositif "Innovation dans la forme scolaire" de France 2030, opéré par la Caisse des dépôts.

Volet technique

Le projet repose sur l’ouverture de classes dans les écarts au sein desquelles les élèves ont accès à un enseignement à distance en simultané (hybride synchrone) avec la classe de rattachement dans le collège secteur.
Une liaison satellitaire, mise en place par la Société Publique Locale pour l’aménagement Numérique de la Guyane (SPLANG), permettra aux élèves des écarts d’interagir directement avec l’enseignant et les autres élèves de la classe de rattachement.

 Le dispositif

Dans le collège pilote
Dans les écarts

 Volet pédagogique

  • L’emploi du temps permet une articulation entre le temps scolaire et le temps communautaire.
  • Toutes les disciplines générales sont enseignées en hybride synchrone (Français, mathématiques, Histoire-Géographie-EMC, langues vivantes, Sciences.
  • L’éducation physique et sportive, l’éducation musicale, les arts plastiques et les travaux pratiques en sciences seront assurés dans les écarts en présentiel par un enseignant itinérant formé à la polyvalence.
  • Encadrement des élèves dans les villages par un accompagnateur pédagogique de la communauté formé pour l’accueil, la surveillance et le suivi des devoirs.
  • Cohésion de classe (village/collège) : temps de rencontres organisés 1 fois dans l’année pendant 1 à 2 semaines pour mieux se connaître, progresser ensemble, faciliter la vie commune en classe suivante (5ème).
  • Intégration des élèves des villages au collège 2 ou 3 semaines avant les grandes vacances avec un hébergement à l’internat, facilitant l’entrée au 2ème semestre de 5ème en présentiel dans le collège de rattachement.

 Volet Recherche

  • Accompagnement dans l’exercice pédagogique :
    • Encadrement des professeurs du collège par une équipe d’ingénierie pédagogique pour la mise en œuvre de méthodes d’enseignement originales, adaptées au contexte.
  • Prise en compte des spécificités culturelles :
    • Accompagnement et suivi du projet par un référent de l’Université de Guyane - Unité Migration Interculturalité et Éducation en Amazonie (MINEA) - Accompagner le projet dans la perception des culturalités spécifiques.
  • Accompagnement du projet par le monde la recherche en éducation :
    • Expertise et conseil au cours des différentes phases du projet par l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé) Aix-Marseille et Guyane.

 Les phases de déploiement

Le projet prévoit un déploiement en 4 phases sur 5 années :

1e année (2023-2024) Expérimentation sur le Haut-Maroni :
Les élèves de 6ème des 4 sites isolés de Twenké-Taluen, Antécume Pata-Pilima et Cayodé sont connectés au collège de Maripa-Soula depuis la rentrée.

Années suivante (2024-2028) : Extension

  • extension du dispositif à d’autres écarts du territoire et aux classe de 5ème.

 Partenaires

Dans la même rubrique